Surendettement

Publié le par M. Alacon

   C’est alors qu’il observait  la finance internationale effacer la moitié de la dette grecque que M. Alacon découvrit l’existence d’emprunts à taux de désintérêt. Il s’empressa de téléphoner à son marchand de sous (son banquier) afin de solliciter un prêt de ce type en vue de racheter son emprunt foncier actuel. « Va te faire voir chez les Grecs ! » fut la seule réponse à laquelle il eut alors droit.

   Non ! M. Alacon ne contractera pas d’emprunt à la consommation pour se payer le voyage !

Publié dans Société

Commenter cet article