Mort pour rien

Publié le par M. Alacon

   La cornemuse est à l’harmonie ce que la tronçonneuse est au violon : un malencontreux archet.

   Et M. Alacon de pleurer à chaudes larmes sur le sort des moutons dont la panse est seule destinée à cet instrument de torture à la con.

Publié dans Arts & Lettres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mr Yoyo 21/11/2011 20:46


Ah bon, la cornemuse est un instrument de musique ?? Moi j'ai toujours cru qu'il s'agissait d'une gourde à Whisky à paille, pour les longues randonnées das la brousse ecossaise.